Courrier des Lecteurs

Pour participer au Courrier des Lecteurs, utilisez l'onglet "Nous Contacter" en haut à droite.
(Seuls les courriers identifiés sont publiés ; nous ne faisons figurer que les initiales de nos correspondants.)


Courrier adressé à Mme le Maire le 23 février 2009

Objet le conseil municipal du lundi 2 février et votre lettre du 10 février

 

Chère madame

Comme vous le savez nous suivons la politique municipale à Meylan depuis plus de 40 ans et c'est donc au titre de citoyen concerné que je vous écrit.
Il se fait que j'étais à ce conseil municipal ainsi que ma femme.
J'avais été alerté sur la question soulevée ce soir la par une nièce habitant aux Ayguinards et fréquentant avec ses enfants cette piscine ; elle était d'ailleurs ce soir la présente sans doute pour la première fois.
Le conseil avait bien commenc√© puisque vous aviez accept√© de changer votre ordre du jour pour √©couter la p√©tition pr√©sent√©e en des termes mesur√©s et sign√©e par un nombre important de Meylanais ; cette p√©tition ne demandait pas autre chose qu'une concertation sur le sujet avant d√©cision et donc ne pr√©sumait pas de la d√©cision finale √†¬†prendre mais apr√®s d√©bat avec toutes les personnes, associations et collectivit√©s concern√©s et bien s√Ľr l'opposition .

Il faut bien avouer que la proposition de décision sortait un peu de votre chapeau puisque pour ma part je l'ai apprise par le dauphiné libéré avec quelques éléments de décision aussi sortis de votre chapeau puisque personne sauf quelques initiés ne les avaient eu avant ; (tout de mÃêe un devis de 700.000 euros cela se prépare et cela se regarde).

C'était donc pour une décision importante concernant de nombreux Meylanais de tous bords comme en témoignait la nombreuse assistance ce soir la.

 

Quelle ne fut donc pas ma surprise d'entendre assez rapidement un de vos adjoints dire ¬ę la d√©cision est irr√©vocable et il n'y aura pas de concertation¬†¬Ľ.
Il faut dire qu'à Meylan nous ne sommes pas chez Vladimir Poutine et que nous avons pris l'habitude d'une certaine démocratie dans les débats sur les décisions importantes.
Ce n'est pas nouveau vous avez déjà  rencontré la même réaction lors de la décision de fermeture d'une école.
J'ajoute que cette décision n'était accompagnée d'aucun projet concernant la réorientation du quartier après cette suppression
C'est a ce moment pr√©cis qu'il y a eu d√©ni de d√©mocratie non sur le fond mais sur la m√©thode et que la salle a commence √†¬†chahuter et pas avant, o√Ļ les d√©bats avaient √©t√© relativement courtois.

Je trouve donc que l'analyse de votre lettre manque de sincérité car en tant que maire de tous les Meylanais vous portez votre part de responsabilité dans ce type de situation et il est dommage que le débat sur les orientations budgétaires ait été ainsi escamoté mais vous récoltiez ce qui avait été semé ; par ailleurs il n'est nullement question de la concertation demandée par de nombreux meylanais de tout bord.

Votre lettre ne mentionne pas non plus l'épisode honteux d'un de vos conseillers étendant d'un coup de poing un ancien conseiller de la minorié par terre ; je sais que vous l'avez désavoué mais cela illustre malheureusement bien la méthode du passage en force par votre majorité d'une décision discutée

Vous insistez beaucoup sur les taux d'imposition mais sachez que les meylanais sont aussi sensibles a la qualité de vie exceptionnelle que nous avons, lié à  la qualité des équipements et des services.

Vous évoquez la baisse réelle de population de Meylan sans dire que cette baisse est en partie due a votre politique qui empèche les jeunes souvent nés à Meylan de s'y installer ; on n'a pas assez construit d'habitations à loyers modérés par contre les riches constructions fleurissent dans Meylan ; or l'avenir d'une commune est davantage dans les jeunes que dans les anciens.

J'espère donc que pour de telles décisions même si l'on doit prendre un peu de temps il y aura une réelle concertation ; c'est d'autant plus important que votre article du dauphiné libéré évoque d'autres décisions du même type comme la vente de Rochasson à un privé ; la encore il s'agit d'une décision importante et il importe que l'on ait débattu avec les meylanais et associations concernés et pas simplement une décision prise sous un impératif simplement budgétaire et sans concertation

Voilà  exprimés simplement les réactions d'un Meylanais sincèrement attaché au bon fonctionnement de la démocratie locale de sa commune et j'ai jugé utile de vous en faire part

Veuillez agréer, Madame, l'expression de mes sentiments distingués. R.T.

PS je recois ces jours la revue municipale ensemble construisons Meylan demain c'est mal parti avec de telles méthodes souvenez vous quand même des concertations effectuées sur les quartiers Buclos Grand-Pré et Béalères

 


 

Courrier adressé à titre personnel à Mme le Maire le 18 février 2009

Madame le Maire,

Comme un grand nombre de citoyens meylanais riverains de la piscine des Ayguinards, je tiensà  vous faire part de ma stupéfaction et de mon indignation devant votre décision "irrévocable" de fermer et détruire notre piscine des Ayguinards.
En effet, j'ai eu le plaisir d'utiliser cette piscine de plein air au cours des 3 mois d'√©t√© comme beaucoup de parents,¬†√† l'√©poque o√Ļ mes fils √©taient de jeunes enfants, ce que font beaucoup de familles encore aujourd'hui m√™me si la fr√©quentation semble avoir baiss√©. Mais peut-√™tre faut il int√©grer les conditions atmosph√©riques, en particulier celles de l'√©t√© dernier !

Tout d'abord, sur la forme, je suis tout¬†√† fait indign√© devant ce que j'appellerai un "diktat"¬†√†¬† propos d'une telle d√©cision alors qu'aucune concertation n'a eu lieu et que y compris les √ɬ©lus d'opposition n'ont eu droit¬†√† aucune information pr√ɬ©alable ! Vous utilisez le terme d' "irr√©vocable" qui m'est tout¬†√† fait insupportable, qui a plus un go√Ľt d'absolutisme et qui n'est pas de mise dans une d√©mocratie. Le fait que vous ayez √©t√© √©lue avec un score de plus de 53 % ne justifie pas pour autant une telle pratique !
Vous qui souhaitez "Construire Meylan ensemble" slogan utilis√© en page de couverture de votre dernier Journal "Meylan, ma Ville" de f√©vrier, c'est plut√īt mal parti avec la d√©cision √† propos de la piscine des Ayguinards et augure mal pour la suite !

Quant au fond, cette piscine qui a maintenant 45 ans a été particulièrement appréciée par de nombreuses familles et, comme service public n'a pas vocation a être rentable.
En dehors de son co√Ľt de fonctionnement, cette piscine vieillissante a besoin d'√™tre r√©habilit√©e et mise aux nouvelles normes, en particulier en terme d'acc√®s. Si cette piscine avait fait l'objet d'un entretien r√©gulier, le co√Ľt de remise en √©tat ne serait peut-√™tre pas si √©lev√© ? D'autre part, il doit y avoir des solutions moins on√©reuses de remise en √©tat , solutions qui auraient pu ^rtre propos√©es par les habitants si une concertation avait eu lieu ?
Par ailleurs , n'y a-t-il pas lieu d'examiner avec CORENC, en particulier, la possibilité de les associer dans cette remise en état ? Leur piscine ayant été fermée récemment, cela pourrait permettre aux Corençais d'avoir accès à nouveau à une piscine ?
Vous évoquez la motivation de votre décision par le fait que 2 piscines à Meylan, est une caractéristique singulière à notre ville de moins de 20 000 habitants.
J'attire votre attention sur le fait que Meylan possède 2 piscines depuis plus de 30 ans et qu'il n'y avait pas plus de 12 000 habitants à l'époque. Elles ont une vocation très différente et la seule piscine des Buclos qui n'a pas été conçue comme une piscine de plein air ne pourra pas suppléer à la piscine des Ayguinards.

Enfin, vous évoquez les contraintes budgétaires. Vous annoncez, cependant 5 M par an à consacrer aux investissements. Aussi, j'en déduis que vous sacrifiez la piscine des Ayguinards délibérément sans concertation, un ééquipement qui a plus que toujours sa raison d'être et qui aurait toute sa place parmi les "80 mesures" que vous avancez.
De plus, vous insistez beaucoup sur le fait que vous n'augmentez pas le taux d'imposition. M√™me si cela peut √™tre consid√©r√© comme appr√©ciable¬†√† premi√®re vue,¬†√ßa¬† n'est pour autant une tare que de devoir envisager une augmentation ! Les Meylanais ne font pas partie de la population la plus expos√©e en mati√®re de pouvoir d'achat et sauraient faire la part des choses entre un peu plus d'imp√īt et la pr√©servation de leur patrimoine.

En con√©quence, je vous demande instamment de bien vouloir surseoir¬†√†¬†votre d√©cision "irr√©vocable" de fermeture et destruction de cette piscine et d'engager une concertation au plus t√īt avec l'ensemble des Meylanais car "Pr√©parer le Meylan de demain", et "Construire le quartier Ayguinards-Revir√©e Plaine Fleurie de demain" ce n'est pas n√©cessairement de d√©truire les √©quipements d'aujourd'hui !

Ma démarche est celle d'un simple citoyen habitant du quartier de Plaine Fleurie très préoccupé du sort réservé à la piscine des Ayguinards et plus largement de l'évolution du Meylan de demain. A n'en pas douter, vous recevrez très certainement beaucoup d'autres courriers dans ce sens et un retour sur votre dÃéision et l'engagement d'une concertation vous honorerait ainsi que votre Ãéuipe.


Dans cette attente,, je vous prie d'agréer ,Madame le Maire, l'expression de nos sincères salutations. R.V.

 


 

Le 21 mars à 14h, le cinéma Le Club de Grenoble projette le film "ZERO - Enquête sur le 11 Septembre" du député européen Giulietto Chiesa, en présence de son réalisateur Franco Fracassi qui répondra aux questions du public. Ce film-documentaire a été présenté au Festival du film de Rome en 2007 et a été plébiscité par la presse italienne. Il remet en cause la version officielle des Ãévénements du 11-Septembre, au travers de témoignages de survivants, de scientifiques, d'architectes et d'hommes politiques qui tous demandent la mise en place d'une nouvelle enquête sur cette tragédie.
Plus d'infos sur le site http://zero.reopen911.info Venez nombreux, samedi 21 mars 2009 à 14h, cinéma Le Club à Grenoble.
C.T. :
le 23/02/2009

 


Pour info, la mairie a également décidé de supprimer le ramassage scolaire des enfants de l'école du Haut Meylan sans aucune concertation ni négociation...Nous savons que cela concerne moins de monde que la fermeture de la piscine mais le procédé est très similaire : cette décision était certainement préparée au moment des élections mais "curieusement " ne figurait pas dans le programme....
- La suppression de ce ramassage est¬†√† l'oppos√© des valeurs que pr√īne la mairie en mati√®re d'environnement.
- Le ramassage scolaire favorise l'installation de parents et limite ou au moins ralentit le vieillissement de la population du quartier.
- Cela permet à certains parents de laisser leurs enfants à l'école publique du haut-Meylan.
- Le bus entre midi et deux permet aux enfants de maternelle de faire une coupure et de se reposer chez eux au calme; il permet également aux assistantes maternelles d'avoir une activité périscolaire qui, sinon, serait impossible.
Nous ne comprenons pas un tel acharnement contre les services collectifs de la ville...
C.D. : le 22/02/2009

J'étais au conseil municipal du 2/03/09 et je suis particulièrement ulcéré par le comportement de Mme le maire et de ses adjoints :mépris, provocation à l'égard des opposants au projet et en particulier envers Mr Cardin (Entendu à la radio, Mme Tardy parlant des opposants c'étaient des voyous) Cette situation est inadmissible je pense qu'il faut absolument continuer et augmenter la pression sur ce dossier, il faut montrer aux Meylanais le vrai visage de leur équipe municipale.Il n'est pas possible de laisser une telle situation se prolonger et laisser le " Dauphiné " et " la Télé "être les seuls moyens d'information des meylanais. R.C. : le 0802/2009

Je n'arrive pas à trouver sur votre site les dernières nouvelles concernant le PLU. Les modalités de l'élaboration du nouveau PLU ont-elles été soumises au vote du conseil municipal du 17 11 08 ? Qu'en est-il advenu ? Quand sera-t-il question de ce nouveau PLU ? Dans quelles conditions ? Y aura-t-il création d'une commission ? Qui en fera partie ? Merci pour votre réponse.Cordialement. P.M. le 25/11/2008

Réponse : Lors du CM du 17/11, suite à une question de C.Ronin sur l'annulation du PLU, l'adjoint à l'urbanisme a expliqué les conséquences de ce jugement :
- la règle qui s'applique aux nouvelles demandes de permis de construire est celle du POS élaboré en 1999
- les permis de construire attribués dans la période de trois mois avant l'annulation (fin juillet - fin octobre) sont à réétudier au cas par cas
- les permis de construire antérieurs de trois mois à l'annulation (avant juillet 2008) sont acquis

La définition d'un nouveau PLU suit une procédure précise dont une enquête publique et prend environ 2 ans.
Nous avons proposé une délibération qui sera présentée au Conseil Municipal du 15 décembre à propos du PLU demandant la constitution d'un comité consultatif. Vous pouvez voir le texte de la délibération proposé sous le menu "Elus" du site.
Mais la majorité du Conseil Municipal est maitre du calendrier et nous ne disposons à l'heure actuelle d'aucune information de sa part outre le fait qu'elle avait projeté de faire une révision du PLU en 2009.


 

 

Je crois que, de façon non nominative, il est aussi important de dire que des particuliers ont aussi déposé un recours auprès du TA et qu'ils ont donc aussi participé à l'annulation du PLU. Cela pour montrer que, en plus des forces politiques, les particuliers peuvent se mobiliser et s'opposer aux décisions qui ne conviennent pas.
Cette annulation nous satisfait et nous souhaitons demeurer très vigilants pour l'élaboration du prochain PLU. P.M.


Dans le num√©ro 65 de votre journal meydia vous parlez des transport scolaires et notamment des co√Ľts trop √©lev√©s pour le ramassage scolaire¬†√† Haut Meylan. Votre proposition d'adopter des moyens de d√©placement plus doux est en principe tr√®s bien (je suis √©colo depuis des lustres). Sauf que, dans le cas de Haut Meylan, ce n'est pas ou difficilement r√©alisable.
J'habitais au quartier St. Victor pendant 7 ans. Je suis sportive, j'aime la marche (accompagnatrice en montagne) et le vélo, et j'ai beaucoup utilisé le vélo pour mes déplacements. Mais il faut ^rtre vraiment sportif et motivé pour monter à St. Victor à vélo! Vous l'avez déjà  fait?! Je ne crois pas que ce soit réalisable d'emmener des enfants de bas age à vélo de Haut Meylan (St. Victor et plus haut) à l'école élementaire! Très raide à la descente, souvent des gravillons sur la chaussée, et trop raide pour monter!
A pied, à la rigueur, ça ira, mais il faut compter au moins vingt minutes pour chaque trajet!
Je suis √©tonn√©e de vous entendre parler d'un faible nombre d'enfants utilisateurs des bus. Le nombre d'enfants habitant dans le quartier ne cesse de cro√ģtre. Depuis un an, il y a de nouveaux arrivants dont les enfants utilisent le bus ou la navette pour se rendre¬†√† l'√©cole.
Donc, soyez réaliste et repérez le terrain avant de publier vos idées! B.V.

R√©ponse : Vous avezcertainement raison pour l'utilisation des bus dans le Haut Meylan (navette, ramassage scolaire). La navette du Haut Meylana d'ailleurs √©t√© mise en place par l'√©quipe Boucherle, issue de Meydia, Notre article visait plut√īt les transports pour les cantines du midi et le ramassage¬†√† Charlaix Maupertuis