MeyDIA écrit à Mme Tardy à propos de la piscine des Ayguinards

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Piscine des Ayguinards : lettre de MeyDIA à Mme Tardy


Devant l'état de délabrement de la piscine des Ayguinards (voir photo ci-dessous) et l'absence de réaction de la Mairie, MeyDIA a écrit à Mme Tardy.

 

Photo piscine

 

 

Voici le texte de cette lettre.

Madame le Maire

Nous vous adressons ce courrier au nom de l’association MeyDIA, qui est soucieuse de sa ville et du bien-être de ses habitants.

Nous tenons à vous alerter sur une situation qui, du fait des dangers qu’elle représente pour les enfants en particuliers et pour les habitants du quartier des Ayguinards en général, doit recevoir de votre part un traitement rapide et approprié.

Nous rendrons publique cette lettre parce qu’il nous apparait nécessaire d’informer les meylanais d’une situation qui perdure et qui devient particulièrement critique depuis quelques semaines.

Il s’agit de l’état de dégradation avancé de la piscine des Ayguinards.

Certains d’entre nous, résidants du quartier, familiers des écoles, d’Horizons, des commerces, de la bibliothèque mi-plaine, constatent au fil des années que les lieux sont envahis par des détritus de toute nature, la stagnation de l’eau de pluie devient une source de prolifération des moustiques à une époque où les organismes de santé publique attirent l’attention des citoyens sur la nécessité de ne pas procurer aux moustiques « tigre » la possibilité de nicher à proximité des habitations.

Mais plus grave encore peut-être, nous avons remarqué que les lieux ne sont pas sécurisés, les barrières sont fragiles, mal fixées et aisément franchissables alors qu’elles sont censées empêcher l’accès aux bassins vides la piscine. Eux même ne sont en aucune façon protégés. La nuit, les jeunes circulent dans le parc des Ayguinards, ils pénètrent sans aucune difficulté dans l’enceinte métallique. La preuve en est faite à ce jour avec le saccage du dallage pavé sur le pourtour des bassins. Un enfant finira par tomber dans l’un des bassins ou buter sur le tas de dalles abandonnées et un matin, on y retrouvera un blessé, voire pire, gisant au fond de l’un d’eux.

Nous vous demandons, Madame le Maire, de réagir avec la promptitude qui s’impose, afin d’éviter un accident largement prévisible. Les services de la mairie doivent sécuriser, sans délai, les lieux et les abords. Des panneaux indiquant l’interdiction et le danger doivent être installés rapidement, ne serait-ce que pour limiter la responsabilité de la commune.

Il est impératif que des décisions définitives concernant cet espace soient prises. Nous sommes au printemps, les soirées sont plus longues et nous avons constaté le soir, aux abords de ces lieux, la présence de groupes de jeunes, il ne manquera pas de se produire un accident qu’il sera alors trop tard de regretter.

Par ailleurs nous nous devons de condamner une fois encore et, nous l’espérons, une dernière fois, le laxisme avec lequel vous continuez à traiter cette opération malgré les promesses que vous avez faites à l’occasion du référendum organisé à l’issue de votre précédent mandat.

Nous vous remercions, madame le Maire, de l’attention très vive que vous porterez à cette alerte. Recevez nos salutations respectueuses.