Meylan fait (encore) le choix de la voiture

Attention, ouverture dans une nouvelle fenĂŞtre. PDFImprimerEnvoyer

Meylan fait (encore) le choix de
la voiture au détriment des Transports Publics

 

Les élus de Meylan (MM. Guiguet et Peyrin (Vice Président du SMTC !)) ont décidé de ne pas mener à son terme l'expérimentation de couloirs de bus sur l'avenue de Verdun.

La thrombose de la circulation automobile annoncée par certains, dont JC Peyrin, ne s'est pas produite. Quelques ralentissements ponctuels ne peuvent masquer que la circulation automobile est restée globalement fluide sur cet axe, chacun a pû le constater.

Les quelques secondes de perdues par quelques centaines d'automobilistes le matin ont pesé beaucoup plus dans la balance que les 30 secondes perdues par les 10 000 usagers quotidiens de la ligne Chrono C1, sans compter ceux des lignes 13 et 6020.

Ces automobilistes vont donc pouvoir arriver quelques secondes plus tôt le matin dans les bouchons de la rocade sud ou aux entrées de Grenoble !

Ce couloir de bus expérimental constituait une première étape en vue de la création d'un site propre pour la ligne C1, permettant à cette ligne d'avoir une vitesse commerciale améliorée et une meilleure régularité ; des éléments d'attractivité pouvant conduire des automobilistes à laisser leur voiture au profit du bus... ce qui aurait pû contribuer à la réduction du trafic automobile et de ses nuisances.

Les élus de Meylan prennent le risque, avec cette décision, de retarder, voire geler pour plusieurs années, les projets d'amélioration de cette ligne. Les usagers de la ligne C1, habitants et travaillant sur Meylan, apprécieront !

C'est un mauvais coup pour l'attractivité de Inovallée : la qualité de desserte en transports publics des zones d'activités devient un critère de plus en plus important pour les entreprises qui ont pris le tournant du développement durable et de la lutte contre le changement climatique.

 

Les élus de Meylan ne l'ont pas encore compris. Quel dommage !