Communiqué de M. Biron sur la laïcité

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Communiqué de M. Henri BIRON sur la laïcité

La laïcité est le principe essentiel qui fonde notre république démocratique à la française en lui donnant tout son espace : notre liberté. Revenons à l’origine du mot "laikos" en grec, "laïcus" en latin qui veut tout simplement dire : "qui appartient au Peuple" !  Ce principe est, après bien des luttes, devenu loi en 1905. Cette loi, résultant du choix fait par la majorité républicaine d’instaurer durablement une démocratie, combinait à la fois l’abstention de l’Etat dans les affaires de culte et la garantie des libertés individuelles en matière de religion comme de convictions philosophiques ou idéologiques.

C’est un moment historique où, avec cette loi de 1905  (dite "de séparation de l’église et de l’état"), la LIBERTE individuelle devient la règle de notre démocratie républicaine !

Et nous voilà à un moment où la laÏcité envahit le débat public en étant mise à toutes les sauces, à un moment où fleurit un répertoire d’idées reçues, où l’on voudrait opposer la laïcité à la société "moderne". Notre laïcité est du coup mise en cause par ceux qui instrumentalisent les peurs sociales à travers des discours identitaires communautaristes. Il s’agit ni plus ni moins de remettre en cause notre nation plurielle et multi culturelle... Prenons garde : c’est à notre liberté qu’ils en veulent car ici en France elle est inséparable de notre laïcité !

Il est bon de rappeler que notre république est bien indivisible, laïque, démocratique et sociale. Car c’est bien là que se situe le combat entre le modernisme humain et les conservatismes de tout poil.

Ce combat, c’est celui qui doit être porté par tous les citoyens(es) républicain(e)s et démocrates de bonne foi, qu’ils soient croyants ou athées. Ce combat, c’est celui qui garantit qu’aucune différence d’origine ethnique, culturelle, religieuse, philosophique... mais aussi politique, sociale, idéologique ne peut justifier un traitement différencié entre les individus vivant ici dans notre société française.

Il nous faut relativiser nos appréhensions devant les différences visibles qu’elles soient rituelles, vestimentaires, culturelles et nous attacher essentiellement à la promotion sociale réelle des individus. Il nous faut être en humanité avec nos soeurs et frères humains.

La laÏcité dans la considération de l’autre permet de dialoguer sans heurter les croyances tout en bousculant les certitudes. Elle suppose la prise en compte réelle et permanente des droits et des devoirs de chacune et de chacun. Elle est plus que jamais d’actualité, neuve et moderne, alors que se développent l’individualisme égoïste, le repli sur soi, le cavalier seul, le  "être le 1er de cordée" en écrasant les autres, mais aussi l’intolérance, le racisme, l’intégrisme, la haine de l’autre...

Oui à notre laïcité qui donne tout son sens à nos libertés. Défendons là   ! 

Henri Biron est Président d'honneur de la FRAPNA et administrateur de MeyDIA