Nos Elus

Attention, ouverture dans une nouvelle fenêtre. PDFImprimerEnvoyer

Question pour le CM du 20/12/11

Nous avons été alertés par un citoyen Meylanais sur d'éventuelles irrégularités liées à une construction dans le haut Meylan

Nous souhaitons avoir des éclaircissements sur les points suivants :

1. Comment le permis de construire d'une construction sur Meylan a-t-il pu être accordé en 2008 alors que la maison empiète très largement sur une zone non constructible Nubp défini dans le PLU 2006 et mord sur une zone naturelle ?

2. Pourquoi n'avez vous pas pris en considération les multiples démarches d'un voisin, visant à dénoncer les irrégularités de la construction par rapport au permis de construire ?

3. Confirmez-vous que vous souhaitez "régulariser" ces irrégularités en prenant les dispositions adéquates dans le PLU 2012 ?

Le groupe des élus MeyDIA

 

Lettre des √Člus de Gauche et √Čcologistes

du Conseil Municipal de Meylan

ElusOpposition

Le projet d'élaboration du Plan Local d'Urbanisme (PLU) entre dans sa phase finale et de- vrait être voté en conseil municipal à la fin du premier trimestre 2012.

Un PLU est un document de référence pour le développement de la commune pour les dix prochaines années. Il ne se limite pas à une simple police des sols. En tant que projet urbain, il doit décliner les principes de diversité urbaine et sociale, de non-discrimination, de gestion économe et de développe- ment durable qui sont au fondement de la loi Solidarité et Renouvellement Urbain (SRU 2000). Elaboré en concertation avec les habitants, les usagers et les acteurs de la ville, un PLU se doit d'être un projet cohérent et démocratique.

Le projet de PLU proposé par la majorité municipale ne prend pas suffisamment en compte les objectifs du développement durable comme la lutte contre le changement climatique, la transition énergétique, la cohésion sociale, la solidarité entre les quartiers et les générations.

Ce projet de PLU se donne pour principal objectif de passer d'une population de 17 000 à 20 000 habi- tants. Le choix de la majorité se résume à la construction d'un nouveau quartier d'habitation sur Inoval- lée.

Pourquoi ne pas avoir anticipé la construction d'un éco-quartier pour ce nouveau quartier ? Quelle est la place du logement social dans cette évolution ? Pourquoi avoir axé ce PLU principalement sur le pro- jet lointain de tramway Grenoble Meylan sans réellement envisager d'autres alternatives à plus court terme ?

Mais au-delà de ces orientations qui ne répondent pas aux enjeux de demain nous avons repéré des éléments troublants : des zones naturelles transformées en zones agricoles, des parcs non classés en zone naturelle, une carte de la mixité urbaine bizarrement dessinée... Face à certains choix qui nous semblent relever du clientélisme, nous exigeons une totale transparence.

Parce que nous pensons que ce projet de PLU doit être plus ambitieux pour l'avenir de notre commune, nous avons proposé en séance du conseil municipal de nombreux amendements. Ils ont tous été refu- sés par la majorité. Nous en détaillons le contenu dans la suite de cette lettre.

L'enquête publique se tient ce mois de janvier 2012. Chaque citoyen peut alors venir prendre connais- sance du projet en mairie et faire part de son avis sur un registre. Ces contributions citoyennes seront de nature à éclairer l'avis du Commissaire Enquêteur. Nous vous invitons à vous exprimer très largement sur ce projet de PLU !

 

Les √©lus MeyDIA ‚Äď PS ‚Äď √Čcologistes

Lisez le document complet : LettreElus

L'enquête publique concernant le PLU se déroule du 2 janvier au 3 février 2012.Nous vous invitons à consigner dans le registre de l'enquête publique des remarques que vous pourrez tirer de votre propre analyse des documents du PLU.


   

CONTRIBUTION DES ELUS DU GROUPE MEYDIA - Conseil municipal du 20 12 2011

elus-fraysse elus-vauquois


Nous avons pris connaissance du budget primitif 2012.

Les points positifs que nous relevons :

  • La piscine des Ayguinards est budg√©tis√©e (1,69 M ‚ā¨).
  • La poursuite de la nouvelle politique tarifaire des services communaux plus √©quitable pour les familles
  • Le quasi doublement des sommes pour la campagne d'isolation √©nerg√©tique Mur- Mur (100 K‚ā¨ budg√©tis√©s en 2011 √† 186 k‚ā¨ en 2012).

Sur tous ces sujets les élus de l'opposition des 3 groupes PS, écologistes et Meydia ont été très présents et moteurs. Leur ténacité se trouve concrétisée dans ce budget et cela vient démontrer l'utilité de l'opposition municipale.

Deux points illustrent les contradictions de la majorité entre promesses électoralistes et pseudo rigueur budgétaire.

  • Le centre multi accueil ne figure pas au budget. Pourtant annonc√© comme une urgence il y a quelques mois encore, il figurait au budget primitif 2011, le voici disparu sans laisser de trace y compris sur le site web de la mairie ...Effet d'annonce comme notre majorit√© en est coutumi√®re. Les projets pharaoniques √† 16 ou 19 M d'‚ā¨ sur lesquels les Meylanais ont √©t√© consult√©s se d√©gonflent progressivement.
  • Le budget d'extension de la Maison de la Musique est plus important que pr√©vu. 1,4 M d'‚ā¨ d'enveloppe globale pr√©vus au BP 2011 contre 1, 83 M d' ‚ā¨ au BP 2012 soit une augmentation de plus 30 % ce qui vient signer pour le moins un manque de ma√ģtrise.

Enfin les trois points suivants nous amènent à refuser de voter ce budget 2012.

  • Malgr√© les discours d'affichage sur le logement social, c'est un budget en baisse qui est pr√©sent√©, passant de 287 000 ‚ā¨ en 2011 √† 257 000 ‚ā¨ en 2012. Ce qui repr√©sente une baisse de 11%. Nous le redisons cette contribution pour le logement social √©quivalent √† 0,6% du budget communal (qui est de 40,5 M d'‚ā¨) est tr√®s insuffisante. Elle n'est certainement pas √† la hauteur des enjeux en termes de logements accessibles aux jeunes et aux familles pour notre commune.
  • Votre politique de logement n'est pas en coh√©rence avec l'objectif de reprise d√©mographique que vous mettez en avant depuis 2 ans.
  • Nous constatons une diminution de l'autofinancement brut qui √©tait de 3,3 M d'‚ā¨ en 2011 et de 3 M d'‚ā¨ en 2012 ( - 10%).Le remboursement des emprunts passe de 1,7 M d'‚ā¨ √† 1,9 M d'‚ā¨ dans le m√™me temps. Globalement c'est donc une perte de 500 000 ‚ā¨ d'autofinancement net. Nous notons une forte augmentation de l'encours de la dette : 23,4 M d'‚ā¨ au BP 2011, 28,4 M d'‚ā¨ au BP 2012 soit + 21, 6% √† mettre sans doute en relation avec une politique d'investissements relanc√©e 2 ans avant les prochaines √©lections municipales mais qui vient contredire les discours de gestion rigoureuse que vous r√©affirmez sans cesse.
  • Le budget d'Inovall√©e est en baisse 2,2 M d'‚ā¨ au BP 2011 pour 1,7 M d'‚ā¨ au BP 2012. N'est-ce pas en contradiction avec l'objectif que vous vous fixez du maintien du dynamisme √©conomique d'Inovall√©e ?

Pour conclure, ce budget primitif 2012 illustre de notre point de vue le manque de cohérence de votre politique. Nous doutons qu'avec de tels engagements vous puissiez tenir vos priorités et notamment celles concernant la reprise démographique à Meylan et la redynamisation d'lnovallée.

 

Monique Fraysse, Philippe Vauquois

 

   

Page 2 sur 5