Budget primitif 2012

CONTRIBUTION DES ELUS DU GROUPE MEYDIA - Conseil municipal du 20 12 2011

elus-fraysse elus-vauquois


Nous avons pris connaissance du budget primitif 2012.

Les points positifs que nous relevons :

  • La piscine des Ayguinards est budgĂ©tisĂ©e (1,69 M €).
  • La poursuite de la nouvelle politique tarifaire des services communaux plus Ă©quitable pour les familles
  • Le quasi doublement des sommes pour la campagne d'isolation Ă©nergĂ©tique Mur- Mur (100 K€ budgĂ©tisĂ©s en 2011 Ă  186 k€ en 2012).

Sur tous ces sujets les élus de l'opposition des 3 groupes PS, écologistes et Meydia ont été très présents et moteurs. Leur ténacité se trouve concrétisée dans ce budget et cela vient démontrer l'utilité de l'opposition municipale.

Deux points illustrent les contradictions de la majorité entre promesses électoralistes et pseudo rigueur budgétaire.

  • Le centre multi accueil ne figure pas au budget. Pourtant annoncĂ© comme une urgence il y a quelques mois encore, il figurait au budget primitif 2011, le voici disparu sans laisser de trace y compris sur le site web de la mairie ...Effet d'annonce comme notre majoritĂ© en est coutumière. Les projets pharaoniques Ă  16 ou 19 M d'€ sur lesquels les Meylanais ont Ă©tĂ© consultĂ©s se dĂ©gonflent progressivement.
  • Le budget d'extension de la Maison de la Musique est plus important que prĂ©vu. 1,4 M d'€ d'enveloppe globale prĂ©vus au BP 2011 contre 1, 83 M d' € au BP 2012 soit une augmentation de plus 30 % ce qui vient signer pour le moins un manque de maĂ®trise.

Enfin les trois points suivants nous amènent à refuser de voter ce budget 2012.

  • MalgrĂ© les discours d'affichage sur le logement social, c'est un budget en baisse qui est prĂ©sentĂ©, passant de 287 000 € en 2011 Ă  257 000 € en 2012. Ce qui reprĂ©sente une baisse de 11%. Nous le redisons cette contribution pour le logement social Ă©quivalent Ă  0,6% du budget communal (qui est de 40,5 M d'€) est très insuffisante. Elle n'est certainement pas Ă  la hauteur des enjeux en termes de logements accessibles aux jeunes et aux familles pour notre commune.
  • Votre politique de logement n'est pas en cohĂ©rence avec l'objectif de reprise dĂ©mographique que vous mettez en avant depuis 2 ans.
  • Nous constatons une diminution de l'autofinancement brut qui Ă©tait de 3,3 M d'€ en 2011 et de 3 M d'€ en 2012 ( - 10%).Le remboursement des emprunts passe de 1,7 M d'€ Ă  1,9 M d'€ dans le mĂŞme temps. Globalement c'est donc une perte de 500 000 € d'autofinancement net. Nous notons une forte augmentation de l'encours de la dette : 23,4 M d'€ au BP 2011, 28,4 M d'€ au BP 2012 soit + 21, 6% Ă  mettre sans doute en relation avec une politique d'investissements relancĂ©e 2 ans avant les prochaines Ă©lections municipales mais qui vient contredire les discours de gestion rigoureuse que vous rĂ©affirmez sans cesse.
  • Le budget d'InovallĂ©e est en baisse 2,2 M d'€ au BP 2011 pour 1,7 M d'€ au BP 2012. N'est-ce pas en contradiction avec l'objectif que vous vous fixez du maintien du dynamisme Ă©conomique d'InovallĂ©e ?

Pour conclure, ce budget primitif 2012 illustre de notre point de vue le manque de cohérence de votre politique. Nous doutons qu'avec de tels engagements vous puissiez tenir vos priorités et notamment celles concernant la reprise démographique à Meylan et la redynamisation d'lnovallée.

 

Monique Fraysse, Philippe Vauquois